Jeudi 8 mars 2018 à 16 h 30 exceptionnellement

Entrée libre

Les monuments aux morts du Pays Basque

de la Grande Guerre

 

par Mme Josette Pontet

Professeur émérite de l’Université Bordeaux Montaigne

Présidente de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne

 

La guerre de 1914-1918 a été meurtrière au-delà de ce que l’on avait pu imaginer. Le Pays Basque a payé un tribut du sang élevé, légèrement plus important que la moyenne nationale, avec 3,3% de tués par rapport à la population recensée en 1911, auxquels s’ajoute autant de blessés et mutilés. Si la guerre franco-prussienne de 1870 n’a guère laissé ici de traces mémorielles dans la pierre, les 158 communes du Pays Basque ont érigé un monument commémoratif, qu’il s’agisse d’une simple plaque, d’un obélisque ou d’un monument dû à des artistes de renommée régionale ou nationale, signe d’une affliction collective en France partout partagée. Néanmoins le calendrier de ces élévations s’avère étalé dans le temps, la dernière plaque érigée l’ayant été en 2014.

La décision nationale de commémorer la Grande Guerre nous a incitée à entreprendre, avec quelques chercheurs de la Société des Sciences et Lettres de Bayonne, un dictionnaire raisonné de ces monuments, en les replaçant dans un contexte plus large, à partir d’archives pour la plupart inédites, qui aboutit à écrire une page nouvelle de l’histoire politique, religieuse et culturelle du territoire. Ce dictionnaire, paru aux éditions Koegui, avec le label du Centenaire 1914, a reçu le prix de la Fondation du patrimoine de l’Académie nationale de Bordeaux pour 2017.

 

L’entrée de nos conférences étant libre, vous pouvez amener ou inviter toute personne susceptible d’être intéressée…

Vous trouverez en annexe les dates et la liste des conférences pour l’année 2017-2018.

      Guillaume Flamerie de Lachapelle, Président

Informations diverses

 

 

Conférences prévues en 2017-2018

(à 17 h 30, sauf exceptions signalées, à l’auditorium de la Bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck)

Attention ! Pour des raisons diverses certaines séances ne sont pas programmées le second jeudi du mois. 

-       12 avril 2018 : Gilles Montègre, Autopsie d’un journal de voyage savant en Italie : les Éphémérides de François de Paule Latapie.

 -       3 mai 2018 : Didier Gambert, Autour de Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793), romancier, philosophe, et marginal des Lumières.

 -       14 juin 2018 (date à confirmer) : Assemblée générale de la SBG.

 RAPPEL : Cotisations 2017 et 2018

Les cotisations sont maintenues au même niveau que les années passées.

Si vous n’avez pas encore réglé votre cotisation 2017, il en est encore temps, elle conditionne l’envoi du no 138 de la Revue française d’histoire du livre (paru en janvier).

 

 

ANNÉES 2017 et 2018

Tarifs en euros

SOCIÉTÉ DES BIBLIOPHILES

cotisation

abonnement

TOTAL

DE GUYENNE

S.B.G.

REVUE

À VERSER

MEMBRES

35

30

65

ÉTUDIANT/JEUNE - 30 ans

20

25

45

DONATEUR, à partir de

50

30

80

BIENFAITEUR,  à partir de

65

30

95

 

Il est possible d’adhérer sans le service de la Revue.

 

Règlement par chèque bancaire à l’ordre de la Société des Bibliophiles de Guyenne ; ou par virement à :

Banque Courtois, Bordeaux Grand Théâtre, 2 cours du 30 Juillet, 33000 BORDEAUX

IBAN : FR76 1026 8024 6816 9180 0020 059 - SWIFT BIC : COURFR2T

 

-       N’oubliez pas que la législation française actuelle permet de déduire 66 % de la partie cotisation ou don (à l’exclusion de l’abonnement à la Revue). Un reçu fiscal vous sera adressé au printemps 2018 pour les sommes versées en 2017.