Les traités de viticulture des xviiie-xixe siècles 

et la théorisation du sucré 

 

par MmeMarguerite Figeac-Monthus

Professeur d’histoire moderne à l’Université de Bordeaux (ESPE d’Aquitaine) 

 

 

Les traités de viticulture, à l’instar des traités médicaux ou des traités d’éducation, constituent une forme à la fois littéraire et scientifique qui vise à faire part à un public de professionnels ou d’amateurs éclairés d’un certain nombre d’innovations. Ces œuvres permettent très souvent l’introduction et la diffusion de pratiques nouvelles. Nous nous intéresserons tout particulièrement à l’ajout de sucre au moment de la fermentation en essayant de comprendre pourquoi Jean-Antoine Chaptal (qui a donné son nom à la chaptalisation) a eu la volonté de « théoriser » une pratique déjà connue dans l’Europe du XVIIIesiècle. Nous verrons de cette manière comment on est passé de l’observation à l’expérimentation et de l’expérimentation à la théorisation d’où la naissance et le succès de «L'Art de faire, gouverner et perfectionner les vins   » dont la pratique peu naturelle a été décriée au XXesiècle.

 

L’entrée de nos conférences étant libre, vous pouvez amener ou inviter toute personne susceptible d’être intéressée…

Vous trouverez en annexe les dates et la liste des conférences pour l’année 2018-2019. 

Dans l’attente du plaisir de vous revoir, nous vous prions d’accepter, cher(e)s ami(e)s bibliophiles, l’expression de nos sentiments les plus amicaux, 

                   Guillaume Flamerie de Lachapelle, Président

IMPORTANT :Les sociétaires ayant réglé leur cotisation entre le 1erjanvier et le 31 décembre 2018 trouveront ci-joint le reçu fiscal correspondant à la partie cotisation, hors abonnement (35 € pour la cotisation de base). Il sera remis en mains propres le 11 avril aux habitués des conférences (ou leur sera envoyé ultérieurement s’ils ne sont pas présents). 

Informations diverses 

Conférences prévues en 2018-2019

(à 17 h 30, sauf exceptions signalées, à l’auditorium de la Bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck)

Attention ! Pour des raisons diverses certaines séances ne sont pas programmées le second jeudi du mois

 jeudi 9 mai :Sanjay Subrahmanyam :Des histoires qui bougent : trois continents, un historien (entretien avec Florence Buttay)

 • juin (à préciser) : Assemblée Générale

 

Cotisations 2019

Les cotisations sont maintenues au même niveau que les années passées. 

Si vous n’avez pas encore réglé votre cotisation 2018, il en est encore temps, elle conditionne l’envoi du no139 de la Revue française d’histoire du livre (paru en décembre).

 

 

ANNÉES 2018 et 2019

Tarifs en euros

SOCIÉTÉ DES BIBLIOPHILES

cotisation 

abonnement

TOTAL

DE GUYENNE

S.B.G.

REVUE

À VERSER

MEMBRES

35

30

65

ÉTUDIANT/JEUNE - 30 ans

20

25

45

DONATEUR, à partir de

50

30

80

BIENFAITEUR,  à partir de

65

30

95

 

Il est possible d’adhérer sans le service de la Revue.

 

Règlement par chèque bancaire à l’ordre de la Société des Bibliophiles de Guyenne ; ou par virement à :

Banque Courtois, Bordeaux Grand Théâtre, 2 cours du 30 Juillet, 33000 BORDEAUX

IBAN : FR76 1026 8024 6816 9180 0020 059 - SWIFT BIC : COURFR2T

 

-               N’oubliez pasque la législation française actuelle permet de déduire 66 % de la partie cotisation ou don(à l’exclusion de l’abonnement à la Revue). Un reçu fiscal vous sera adressé en avril 2019 pour les sommes versées en 2018.